Nouveau départ pour un fauteuil de bureau

Je n’aime pas jeter, je n’aime pas quand les choses sont abîmées et j’aime bien me lancer des défis.

J’avais décidé de donner une deuxième jeunesse a notre fauteuil de bureau et voila qui est fait.

L’assise était vraiment très abîmée, le dossier quant à lui était encore en bon état je n’y ai donc pas touché.

Pour parvenir à mes fins, j’ai d’abord cherché sur le net si d’autres s’étaient risqués à refaire une assise de fauteuil en simili cuir.
Comme je n’ai rien trouvé qui correspondait à mes recherches, voici mon pas à pas.

Plusieurs étapes ont été nécessaires, mais au final en 3 heures et pour moins de 9 euros, j’ai donné une seconde chance à ce fauteuil.

Après avoir démonté la chaise pour obtenir l’assise, il faut délicatement retirer toutes les agrafes au moyen d’un tournevis plat et d’une pince. Le non tissé sera utile par la suite, il faut donc travailler de manière à ne pas le détériorer.

A ma grande surprise, il y avait 2 niveaux d’agrafes, une rangée d’agrafes pour le non tissé et une autre rangée pour tenir le simili cuir. Après cette étape bien physique il faut mettre le non tissé de coté.

L’étape d’après consistes à retirer le cuir de l’assise en faisant bien attention de ne rien déchirer pour pouvoir prendre correctement les mesures.

Pour reproduire la housse, j’ai mesuré toutes les formes et ajouté 2 cm de marge de couture.

Toutes les pièces sont découpées, je les positionne pour m’assurer qu’il ne manque rien.

Et je passe enfin à la partie qui me plaît le plus, la couture des morceaux. c’est un assemblage précis pour ne pas perdre trop d’espace sur l’assise.


Lorsque toutes les pièces sont assemblées, il est temps de fixer le simili à la structure.

Il faut bien tirer sur le simili avant d’agrafer pour qu’il se positionne correctement. Après le retrait des agrafes c’est la partie la plus physique du travail.

Après avoir refixé le non tissé, il ne reste plus qu’à remonter l’assise sur la structure métallique et voila une nouvelle chaise de bureau.

Elle va progressivement se mettre correctement.

Je suis assez contente du résultat, et surtout contente d’avoir mis seulement 3 heures pour y arriver.

C’est aussi un moyen de protéger la planète que de réparer ce qui est réparable au lieu de toujours vouloir acheter du neuf. Cette chaise n’avait techniquement rien, juste l’assise un peu abîmée.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *